Le mythe animaux-saleté

chiot labrador

Qui n’a jamais entendu une maman rouspéter son enfant parce que l’enfant a touché un animal et ne s’est pas lavé les mains? Moi, je l’ai entendu depuis mon plus jeune âge. J’ai toujours eu des chats, et à chaque fois que je prenais mon matou dans mes bras devant mes grand parents, ils s’empressaient de me rappeler que le chat avait « trainé dehors » et qu’il était « dégoutant », et qu’il pouvait me transmettre tout un tas de maladies. Hmm, bizarre ça, parce que quand mes grand parents n’étaient pas là je ramassais le chat, je dormais avec le chat, le chat bavait dans ma bouche et me léchait la main, et je mangeais mes tartines de pain grillé sans me laver les mains, et je n’ai pas le moindre souvenir d’avoir contracté la moindre maladie après avoir été en contact avec mes chats. Et comme je suis une fan de chats, j’ai toujours caressé les chats partout où je les croisais; dans la rue, dans une allée, sur un rebord de fenêtre. Parfois je me lavais les mains, parfois non. Pareil avec les chiens. Bizarre, la théorie de mes grand parents ne tient pas debout!

Pourtant, l’autre jour, à la sortie d’un supermarché, j’ai surpris une mère rouspéter son enfant parce que l’enfant venait de caresser un chien et il avait mis ses mains dans sa bouche. Alors, certes, le chien ne devait pas sentir la rose, mais j’ai trouvé cela ironique que pendant que la dame enguirlandait la petite, derrière elle, son plus jeune bambin était debout dans le caddie entrain de sucer la poignée à pleine bouche.

Je pense donc que les gens associent toujours les animaux avec la saleté, et ils oublient que le plus grand transmetteur de microbes pouvant infecter l’être humain n’est autre que… l’être humain! Et oui! Le contact avec des personnes malades est un vecteur de transmission plus important qu’un chien ou un chat! Une poignée de mains et vous voilà avec la grippe! Un gamin qui a la gastro qui suce une poignée de caddie peut transmettre le virus à la ville entière! Une mère qui ramasse la tétine de son enfant tombée parterre, où les gens ont piétiné avec des chaussures qui ont marché dans des matières fécales de chien, du vomi, de la bouillasse, des détritus, et qui met la tétine dans sa bouche pour la « stériliser » est aussi sale sinon plus sale encore que l’enfant qui caresse le chien et qui met ses doigts dans sa bouche.

Attention, je ne dis pas que les animaux sont propres. On peut contracter des maladies après avoir été en contact avec des animaux – maladie de griffe du chat, toxoplasmose, etc., mais en cette période hivernale je tiens à rappeler que le plus gros transmetteur de maladies pouvant toucher l’homme n’est autre que l’homme lui même! 🙂

N’oubliez pas de suivre ce blog pour être informé(e) par mail lorsqu’un nouvel article paraît

Publicités

Une réflexion sur “Le mythe animaux-saleté

  1. Bonjou Christelle,

    Tout d’abord: mille fois merci pour ces articles postés sur la pilule. Je vis moi-même un véritable enfer depuis 4 mois. J’ai arrêté la pilule (générique de la Diane 35), après l’avoir prise durant 10 ans et ce il y a plus ou moins 6 mois.

    Je l’ai prise à 15 ans, un peu comme toi après avoir remarqué quelques boutons (rien de très grave à l’adolescence tu vas me dire). Je n’ai pas constaté de catastrophe de suite, mais après 2-3 mois d’arrêt, mes règles sont réapparues, et les boutons aussi ! Depuis, je vis un vrai cauchemar.

    J’ai fonctionné comme ton amie, qui du jour au lendemain à tout arrêté, car j’en avais assez de bouffer des hormones depuis 10 ans et avec toutes les polémiques autour de la pilule, je n’ai pu m’empêcher de me documenter et j’ai été très radicale (peut être trop…)

    Je me suis rendue chez mon dermatologue, a qui j’ai expliqué mon envie d’arrêter la pilule. Après avoir fait une prise de sang, et n’avoir rien constaté au niveau hormonal, il m’a prescrit des antibiotiques et un médicament contre la tension !!! Je ne veux plus bouffer de crasses, je veux du sain et du bio pour mon pauvre corps qui est nourrit depuis tellement d’années aux hormones synthétique. Comme toi, je n’ai plus du tout confiance en les médecins. Avant d’en arriver à la consultation de mon dermato, j’ai fait des séances d’acupuncture et j’ai utilisé des huiles essentielles, malheureusement, rien n’y a fait (je ne doit pas être assez patiente).

    Après plus de 6 mois d’arrêt de pilule, je ne vois pas d’amélioration au niveau de ma peau (j’utilise quand même une crème que mon dermato m’a prescrit: epiduo, qui tache les vetements, tu imagines ce qu’elle doit contenir !).

    Il y a une petite semaine, j’ai décidé de reprendre la pilule et de l’arrêter progressivement dès que mes problèmes de peau seront résolus. Voici mon programme, j’aimerais avoir ton avis:

    1) Reprendre la pilule jusqu’à ne plus avoir de boutons. Combien de temps penses-tu que ça va prendre ? Une amie m’a dit qu’elle avait mis 3 mois avant de voir des effets. Je compte également durant cette période:
    – prendre un probiotique (une gélule par jour, j’ai pris un probiotique qui reste au frigo, comme tu le conseilles). Je dois l’arrêter durant ma période de sevrage ?
    – prendre du MSM. Je me suis renseignée via le blog beaute-pure, je prendrai 3 gélules par jour (une, par repas) soit 1500 mg/jour.
    – prendre des ampoules artichaud-radis noir pour la détox de mon foie
    – est-ce que je peux commencer dès aujourd’hui des cure de bardane ou seulement pendant le sevrage ? (cure 3 semaines – arrêt 1 semaine)
    – faire des masques de miel de Manuka
    – utiliser de l’huile de jojoba pour ma peau (ce que j’avais déjà testé pendant un temps). Je vais d’ailleurs programmer un rdv avec un expert en aromathérapie.

    –> ce n’est pas too much ?

    J’ai également commandé les tisanes de sauge, d’achille mille feuille, le Ergy Epur et desodium (que conseillais une fille du blog), quand dois-je commencer cette cure et pendant combien de temps ?

    2) Lorsque j’ai atteint une stabilité grâce à la pilule, j’entame mon sevrage. 2 mois 3/4 – 2 mois 1/2 – 2 mois 1/4 (comme tu l’avais fait pour toi). Durant cette période je poursuis:
    – gélule de bardane (cure 3 semaines – arrêt 1 semaine)
    – prendre du MSM
    – prendre ampoules artichaud-radis. Je dois le continuer combien de temps ?
    – faire des masques de miel de Manuka
    – utiliser de l’huile de jojoba pour ma peau

    3) Lorsque ma période de sevrage est terminée:
    – je commence à prendre le VITEX et ce pendant une année (400mg par jour)
    – reprendre un probiotique. Durant combien de temps ?
    – prendre du MSM. Est-ce que je peux prendre le MSM avant, pendant et après sevrage ?
    – Est-ce que je continue les cures de bardane ?
    – faire des masques de miel de Manuka
    – utiliser de l’huile de jojoba pour ma peau

    Evidemment, dès aujourd’hui et durant toutes cette période, manger beaucoup de légumes (verts surtout) et de fruits (bio), éviter le sucre, l’alcool (je ne fume pas), boire de l’eau (en bouteille verre), faire du sport, éviter le lait, le glutten, le soja, privilégier les oeufs, viande bio, dormir un minimum de 7h/jour,… (c’est déjà ce que j’essaye de faire beaucoup, je vais m’y appliquer davantage).

    J’aimerais également savoir si je pouvais me faire poser un stérilet en cuivre lorsque je commence ma période de sevrage ? Car comme je suis à nouveau en couple, je ne voudrais pas devoir utiliser de préservatifs pendant 6 mois… Que penses-tu du stérilet ? Penses-tu qu’il peut être dangereux à utiliser si je n’ai jamais eu d’enfant ?

    Merci pour tes réponses et d’avance, désolé pour ce long mail !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s